Une classe préparatoire ouverte à tous les talents




L'ouverture de cette classe s'est inscrite dans une politique visant à développer l'offre d'études supérieures  de qualité dans l'académie. 

 

  • Il fallait combler une lacune géographique : le sud du 93, le nord du 94 ne disposaient jusque là d'aucune classe préparatoire littéraire. Or, la proximité géographique est un atout essentiel par rapport aux universités. 
  • La création d'une classe était l'occasion de penser et mener à bien un projet cohérent et ambitieux : des classes préparatoires qui soient ouvertes à tous les talents, de tous milieux, et qui ne laissent aucun élève seul devant le travail considérable attendu. 


 

1. Présentation du cursus

  • Deux ou trois années de formation, pour arriver à un niveau Bac + 2 ou BAC + 3.
  • Formation pluridisciplinaire et généraliste : littérature, philosophie, histoire, géographie, langues vivantes (LVA et LVB en hypokhâgne, au choix : allemand, anglais, espagnol, italien), latin et grec (y compris pour grands débutants), culture antique.
  • Année divisée en deux semestres (vacances identiques à celles du lycée).
  • 1re année (hypokhâgne) : environ 30 h de cours par semaine.
  • 2e année (khâgne) : environ 25 h de cours par semaine (dont une discipline de spécialité : anglais, lettres, histoire-géographie).

2. Les objectifs et les débouchés

Objectifs : acquérir une vaste culture et des méthodes de travail rigoureuses, se perfectionner dans l’usage de deux langues vivantes à l’écrit et à l’oral ; commencer une spécialisation en deuxième année.

De nombreuses grandes écoles recrutent sur le même concours (BEL-banque d’épreuves littéraires) dont : 

  • les écoles normales supérieures (ENS), bien sûr, qui forment des enseignants, des enseignants-chercheurs et des hauts fonctionnaires ;
  • les IEP (Sciences-Po) d’Aix, Lille et Lyon ;
  • HEC et les nombreuses écoles de management qui recrutent spécifiquement des étudiants issus de filières littéraires (ESSEC, EDHEC, EM Lyon, Audencia, TBS) ;
  • les écoles de traduction et d’interprétariat (ISIT par exemple) ;
  • les écoles de journalisme ou de communication (CELSA par exemple) ;
  • de nouvelles grandes écoles intègrent chaque année ce dispositif.

La CPGE littéraire permet aussi de préparer dans de très bonnes conditions, « hors BEL », les concours communs d’entrée en première et/ou en deuxième année aux IEP d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse, mais aussi les concours des écoles ECRICOME, le CELSA ou l’ISIT

La CPGE littéraire permet de préparer dans de très bonnes conditions les concours d’entrée de grandes écoles en master (bac +3, par exemple Sciences Po Paris).

La CPGE permet de rejoindre l’université avec une formation très solide (méthodologie et connaissances) en vue de préparer les concours d’enseignement (CAPES et agrégation) et de nombreux masters universitaires, dans des disciplines et avec des perspectives très variées (journalisme, interprétariat, édition, culture, édition, patrimoine, bibliothèques, etc.).

3. Les atouts de la CPGE Jean Jaurès de Montreuil

  • Des effectifs limités (une trentaine d’élèves) permettant un suivi personnalisé de chaque étudiant par l’équipe et, plus particulièrement, par un professeur référent qui assure un tutoratpour deux ou trois étudiants.
  • Une option théâtre unique dans l’académie de Créteil.
  • Une bibliothèque-salle d’étudeet une salle informatique réservées.
  • Une équipe pédagogique disponible et attentive, un encadrement du travail.
  • Une organisation planifiée des devoirs (surveillés ou à la maison) et des interrogations orales pour permettre aux étudiants de s’organiser dans leur travail.
  • Des dispositifs spécifiques pour mieux progresser : aide à l’écrit, aide à l’oral.
  • De petits, voire très petits, effectifs en langues(allemand, anglais, espagnol, italien) ; utilisation systématique des médias audiovisuels et d’Internet.
  • De nombreuses sorties culturelles: musées, expositions, etc. Une dizaine de soirées au théâtre dans l’année.Partenariats privilégiés avec la Bibliothèque nationale de France, la bibliothèque Sainte-Barbe, la Comédie française.

4. Les exigences de la CPGE Jean Jaurès de Montreuil

Assiduité aux cours et aux devoirs surveillés du samedi matin ; travail intense et régulier ; goût de l’effort et curiosité intellectuelle.

Le recrutement se fait sur dossier, chaque dossier est minutieusement examiné.

5. Les résultats au sortir de la CPGE Jean Jaurès de Montreuil

De nombreuses admissibilités et sous-admissibilités chaque année à l’ENS-Lyon.

Plusieurs admissions à la préparation du diplôme de l’ENS-Ulm (master cohabilité ENS-universités parisiennes + diplôme de l’ENS).

Plusieurs admissions aux masters sélectifs de l’ENS-Ulm ou des universités.

De nombreuses admissions aux écoles de commerce et management, traduction et interprétariat : EM Lyon, KEDGE, ICN, Toulouse Business School, CELSA, ISMaPP, etc.

De nombreuses admissions aux IEP de province ou en master à Sciences Po Paris.

De nombreux parcours couronnés de succès aux concours d’enseignement (CAPES et agrégation).

 

 

 

CPGE littéraires

Nos spécificités pédagogiques

Les enseignements de la 1ère année

Les enseignements de la 2ème année

Les relations avec l’université

Informations pratiques